Le management de transition : une solution qui séduit de nombreuses entreprises

management-transition

Aujourd’hui, le management de transition connait un fort développement. Si autrefois les entreprises étaient réticentes par rapport à cette solution, désormais elles ont facilement recours à un directeur provisoire. La nature des missions varie d’ailleurs selon la situation de la société. On sait tout du moins que la gestion des crises ne concerne plus qu’une infime partie des demandes.

Aperçu sur les missions des managers de transition d’hier à aujourd’hui

En 2017, 51% des sociétés ont décidé de solliciter un directeur intérim contre 43% en 2016. Ce chiffre promet encore une réelle hausse pour cette année 2018. À l’origine, ce métier a été créé pour gérer rapidement les crises dans les grands groupes ou les industriels.

Pendant plusieurs années, on associait l’image du management de transition à celle du « management de crise ». Ainsi, la plupart des dirigeants recouraient à cette solution pour assurer le redressement de l’entreprise ou pour mener à bien la fermeture d’une usine. Cependant, depuis 2009, les champs d’intervention des managers de transition ont évolué.

Les missions portant sur la gestion des crises ne concernent plus que 10% des demandes. 44% des requêtes se rapportent, quant à elles, au management de relais. Dans ce cas, l’intervenant externe est appelé pour pallier un déficit managérial ou remplacer temporairement un responsable. 46% des enseignes recrutent un cadre intérim pour piloter un projet d’envergure ou de transformation.

Enfin, la direction commerciale, la DAF et le département RH ne sont plus les seuls à profiter de cette solution. Avec la demande croissante des sociétés, les managers de transition prêtent désormais leurs expertises à d’autres niveaux de l’organisation, comme le service informatique, juridique et marketing.

Les intérêts pour faire appel à un manager de transition

Pallier une crise, mener à bien des projets stratégiques ou encore gérer une forte croissance, il existe autant de situations qui nécessitent l’intervention d’un manager de transition. On compte plusieurs raisons pour lesquelles ce professionnel est aussi plébiscité depuis ces années.

Tout d’abord, cette solution permet de répondre à un besoin d’urgence. En effet, contrairement au recrutement d’un cadre sous CDI ou CDD, le directeur intérimaire est directement opérationnel. Dès son premier jour d’intégration, il peut déjà mener un diagnostic pour déterminer les éventuelles défaillances dans un département ou dans toute la structure. Au bout de deux semaines, il pourra présenter un plan d’action pour validation au dirigeant et aux autres décisionnaires.

Par ailleurs, le manager de transition peut aider à mieux organiser les ressources de l’entreprise grâce à son sens du leadership et d’analyse. Ces décisions sont d’ailleurs plus objectives, car il apporte un regard neuf sur l’organisation. Enfin, l’intérim management est en général un homme ou une femme ayant plusieurs années d’expériences. Ainsi, il sera à même de réussir une mission temporaire selon la durée convenue avec la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *